Actualités

Toutes les actualités de BARNES

16/06/2015Barnes
Perspective

Thibault de Saint Vincent ou l’art de célébrer le luxe

BARNES, par son excellence et son exigence est la référence dans l’immobilier haut de gamme pour une clientèle internationale. Rencontre avec Thibault de Saint Vincent, Fondateur et Président de Barnes acteur majeur de l’immobilier de prestige international.


Rêver de grandeur et de sur-mesure : un souhait qui est bien plus qu’exaucé par BARNES qui accompagne, sur le long terme, ses clients internationaux pour leur permettre de réaliser leurs rêves en matière d’immobilier de prestige. Le luxe tel que le perçoit, le Président de BARNES, Thibault de Saint Vincent, consiste à « accomplir ses rêves.» BARNES est le meilleur allié pour développer des projets annexes notamment liés à l’univers artistique. BARNES organise ainsi de nombreuses expositions et s’impose comme une société unique évoluant dans l’univers du luxe au service de clients internationaux désireux de réaliser des projets immobiliers en Europe et aux Etats-Unis.

« L’entrepreneur, l’aventurier des temps modernes »


« Entrepreneur depuis toujours », Thibault de Saint Vincent s’est tourné, très jeune, vers l’entreprenariat. Un univers qui l’inspire bien plus que celui du salariat. Il évoque ainsi son stage de fin d’études à La Banque de France, il se rend alors compte qu’il n’est pas fait pour être salarié. Parce que le temps professionnel représente un, voire deux tiers, du quotidien, « il se doit d’être passionnant ». L’entrepreneur est pour lui, « l’aventurier des temps modernes ».

Créer une entreprise nécessite d’adopter une démarche ex-nihilo « en partant de rien ». C’est réussir à réaliser des projets, à créer de nouvelles organisations en mettant au cœur de la démarche « la passion et l’enthousiasme » insiste Thibault de Saint Vincent. Une réussite n’est pas qu’individuelle, pour le Président de BARNES, elle s’inscrit en cohésion avec les autres, la nécessité de bien s’entourer est présente. Une réussite est liée « à la foi dans le projet » de ceux qui le portent.

Alors étudiant, il crée une association rassemblant des étudiants qui travaillent en tant que coursiers, maitres d’hôtel, chauffeurs… Ce sont rapidement près de 300 étudiants qui en font partie. La structure évolue. Elle devient une SARL. Au fur et à mesure de son parcours, Thibault de Saint Vincent a su saisir les opportunités.

« L’immobilier, un métier de rencontres »

 

Il crée une entreprise d’abord dans la rénovation. Puis, il s’investit dans l’immobilier, « un métier de rencontres », insiste-t-il. Les liens tissés avec les clients sont étroits. Une maison, un appartement, « ce sont des parts de vie » explique-t-il. Lorsque l’on change de maison, c’est là une grande décision. Après plusieurs années dans la première entreprise qu’il a créée. Il la vend.

Cap à l’ouest. Direction l’Outre-Atlantique avec toujours l’immobilier : à Key Biscayne, une île, face à Miami. Il loue cette « grande énergie » qui va si bien aux Etats-Unis : le climat, la qualité de vie, une possibilité de s’épanouir professionnellement comme nulle part ailleurs, de réaliser des projets passionnants. « On y encourage les entrepreneurs ».

S’installer, c’est « s’épanouir en réalisant des projets ». Des projets, il en a. Il a développé à partir de 2004 la société créée à Londres et Paris par son épouse Heidi Barnes en 1995 et spécialisée à l’époque dans la location d’appartements meublés pour une clientèle d’expatriés. Le succès est au rendez-vous. La dimension internationale de la clientèle et l’accompagnement de celle-ci seront au cœur de l’ADN de BARNES.

Les Gated Communities à l’image d’Anahita à l’Ile Maurice connaissent un grand succès. Cette clientèle a intégré la mobilité internationale. Elle dispose de biens à Paris, Londres, New-York, Miami ou Genève… Pour les lieux de villégiature, on retiendra les inimitables Aspen, Megève, Saint-Tropez, Cannes, Monaco, Miami… Autant de places fortes et de valeurs sûres. Les villes où jaillisse le renouveau et où il fait bon investir ? D’emblée, Thibault de Saint Vincent évoque avec enthousiasme : Lisbonne et son vieux quartier.

Avec une soif certaine d’avancer et de créer des projets, Thibault de Saint Vincent avance loin, très loin en lien permanent avec ces clients et portant haut les valeurs du luxe. Sans barrière, sans frein. Et toujours avec élégance. Il se plait à citer : « Sky is the limit ».

Mathilde Aubinaud