Actualités

Toutes les actualités de BARNES

26/10/2017© French Morning - publié sur Barnes le 26/10/2017
Point Marché

Jean-Luc Teinturier: “Pour acheter à New York, il faut être réactif”

(Article Partenaire) Il y a à New York environ 30,000 agents immobiliers. Qui doivent se partager quelque 50,000 transactions par an. Bref, il y a deux catégories de “brokers”: ceux qui savent et ceux qui galèrent…

Jean-Luc Teinturier est sans contest dans la première catégorie, notamment parce qu’avant d’être agent, il a lui-même investi dans l’immobilier depuis des années. Et il continue de le faire, puisqu’il développe en ce moment un projet dans l’Upper East Side, dont les appartements vont arriver sur le marché dans les prochaines semaines.

Cette connaissance du marché new-yorkais est crucialeexplique-t-il, notamment pour une clientèle française. Mon rôle est de les accompagner en les aidant à comprendre le marché”. Arrivé à New York en 1982, Jean-Luc Teinturier y a toujours travaillé, d’abord comme directeur de filiale dans l’agro-alimentaire, puis dans le flaconnage de parfums et enfin en créant avec son épouse Laurence un salon de la lingerie revendu en 2012. “Un parcours classique français, les fameux trois “f”: food, fragrance, fashion”, s’amuse-t-il.

Au sein de Barnes-Warburg, agence qui associe un grand nom français de l’immobilier de luxe, Barnes, à une agence new-yorkaise historique, Warburg, il bénéficie du soutien d’un solide réseau professionnel qui permet d’agir vite. “A New York plus qu’ailleurs, la réactivité est essentielle, explique-t-il. Grand nombre des affaires que j’ai pu réaliser l’ont été parce que nous étions les premiers à faire l’offre”.

La clef de la réussite, pour Jean-Luc Teinturier, est le lien tissé avec son client: “c’est important de comprendre les goûts du clients, les besoins aussi, qu’il s’agisse d’acheter pour habiter ou pour investir, précise-t-il. Je passe toujours plusieurs heures avec mes clients pour bien cerner leur projet et pouvoir les accompagner au mieux”....

© French Morning - publié sur Barnes le 26/10/2017

Retrouvez cet article dans son intégralité en cliquant sur le lien suivant :
https://frenchmorning.com/jean-luc-teinturier-acheter-a-new-york-faut-etre-...