Le Mondial de l'Immobilier

BARNES a le plaisir de vous présenter sa première étude
'Le Mondial de l'Immobilier N°1',
à télécharger en intégralité en cliquant ici.

BARNES est désormais solidement implanté dans les principales grandes villes et lieux de villégiature situés dans une dizaine de pays plébiscités par une clientèle internationale fortunée. Cette présence globale lui confère un statut d’observateur privilégié des grandes tendances du marché et des évolutions du comportement de la clientèle haut de gamme.

Au fil de cette étude, BARNES vous invite à découvrir les villes de demain, les métropoles qui montent, les nouveaux lieux recherchés et les nouvelles tendances de style de vie de cette population désormais nomade, souvent expatriée et qui a aujourd’hui une vision globale de l’immobilier de prestige dans le monde.

Le choix des destinations

Quatre tempéraments

BARNES a classifié les villes européennes en quatre groupes auxquels correspondent des stratégies d’investissement spécifiques :

  • Les indéfectibles :

Elles correspondent aux stratégies de long terme, quel que soit le niveau de risque car elles conjuguent des marchés d’investissement solides avec de belles perspectives sur le long terme, portées par une forte démographie, une économie avancée sur le plan technologique et des zones urbaines en croissance. Si Londres, Paris et Munich occupent les premières places du groupe, nous constatons que Francfort, Hambourg, Stuttgart et Amsterdam sont elles aussi à surveiller de près.

  • Les pépites :

Également adaptées aux stratégies immobilières de long terme, elles sont plus difficiles à cerner en raison de leur petite taille et de la compétition des investisseurs locaux. Mais la richesse de leur population offre selon nous de belles perspectives. On parle ici de Stockholm, Luxembourg, Oslo, Copenhague, Malmö et Zurich.

  • Les mouvantes :

Leur marché est certes cyclique mais elles ne cessent de grimper. Ainsi, Madrid et Barcelone ont connu la plus forte croissance dernièrement, aux côtés de Bilbao et de Valence. Berlin, Leipzig-Dresde, Manchester, Birmingham, Bristol et les villes françaises de Toulouse et de Bordeaux sont dans la même mouvance, car elles surperforment leur économie nationale.

  • Les 'pétroleuses' :

Elles promettent à court terme des perspectives importantes de rendement, sur fond de plus-values latentes pour les plus patients : nous mettons en tête de liste Istanbul, tirée par une croissance économique forte, talonnée par Varsovie et Prague qui ont bénéficié de leur entrée dans l’Union Européenne. Les rendements y sont aujourd’hui à des niveaux proches de celles des villes d’Europe de l’Ouest.

 

Téléchargez l'étude BARNES: Le Mondial de l'Immobilier

Stars et outsiders

Dans un contexte où les échanges et déplacements mondiaux continuent d’augmenter, les villes à renommée mondiale présentent chacune leurs atouts et caractéristiques, mais elles partagent entre elles de plus en plus leurs richesses, savoirs et expériences. Elles attirent également la clientèle fortunée internationale. Tour d'horizon:

  • Abu Dhabi : après une forte hausse de l'immobilier en 2013 et 2014, le marché ralentit. Marché locatif robuste.

  • Bangkok : ville très abordable bénéficiant d'un taux de chômage très bas. Le marché de l'immobilier haut-de-gamme s'y développe avec hausse de 30% des prix des appartements sur plan.

  • Barcelone : coût de la vie très raisonnable et grande stabilité des prix de l'immobilier.

  • Beijing : volume des transactions en hausse de 25% pour la seconde ville chinoise.

  • Berlin : attire la clientèle à fort revenu. Les loyers sont désormais élevés et les ventes immobilières explosent.

  • Chicago : augmentation régulière et douce des prix de l'immobilier.

  • Dubaï : marché résidentiel très dynamique avec 23 000 transactions l'an dernier. De nombreux logements en construction.

  • Dublin : coût de la vie relativement élevé maus demeure plus bas qu'à Londres et un prix inférieur à 10 000€ du m².

  • Francfort : plus grand centre financier d'Europe et taux de chômage bas.

  • Hong-Kong : prix de l'immobilier élevés et eb augmentation. Opportunités d'investissement dans le quartier de Kowloon East.

  • Lisbonne : ville à fort potentiel avec un marché immobilier en hausse pour la première fois en cinq ans.

  • Londres : le marché immobilier dans le centre s'emballe avec une hausse de 89% depuis 2009.

  • Los Angeles : grand nombre de locataires avec un encadrement des loyers et 80% de maisons individuelles.

  • Madrid : volume de ventes en hausse malgré un marché encore blessé par la crise économique espagnole.

  • Miami : marché immobilier très dynamique avec des prix 59% au-dessus de la moyenne nationale.

  • Milan : capitale de mode avec des prix de l'immobilier 50% au-dessus de la moyenne nationale.

  • Moscou : un marché en crise depuis 2014 et dont les prix baissent encore.

  • New York : prix très élevés mais encore en-dessous de ceux de Londres.

  • Rome : les prix de l'immobilier sont 44% au-dessus de la moyenne italienne avec un volume de vente en hausse.

  • Singapour : une économie prospère avec un marché immobilier en hausse moyenne de 8%.

Les adresses de prédilection

Où vivent les Euromillionniaires ?

1ère : Monaco, la principauté peut se targuer d’avoir 29,21% des résidents monégasques qui sont millionnaires.

2ème : Zurich, qui héberge 27,34 % de millionnaires

3ème : Genève, avec un taux de millionnaires de 17,92%.

4ème : New York, 4,63% de millionnaires, la densité de sa population influençant sa position.

5ème : Londres, avec 3,69 %. Les pourcentages de destinations telles qu’Amsterdam (2,63%), Florence (2,59%), Hong Kong (2,58%) ou Rome (2,54%) sont en hausse.

(source Welthinsight)

L'éloge de la verticalité

La rareté du foncier fait que si les largeurs et les longueurs sont limitées, la hauteur ne l’est généralement pas. D’où l’engouement (partout dans le monde) pour les gratte ciels et les 'droits à air' venus droit des Etats-Unis et surtout de New York. BARNES a constaté que le prix des appartements élevés avec vue panoramique y atteint des niveaux stratosphériques.

Comment évoluent les marchés? Les prix :

La tendance internationale est à la hausse

Globalement, BARNES a enregistré une forte augmentation de l’immobilier haut de gamme depuis cinq ans sur toutes les places internationales (grandes villes internationales et lieux de villégiature haut de gamme) à l’exception de la France et de la Suisse.

 

Téléchargez l'étude BARNES: Le Mondial de l'Immobilier