Actualités

Toutes les actualités de BARNES

31/01/2019Barnes
Point Marché

L’incroyable cote du haut-de-gamme à Paris

30 Janvier 2019 - L’immobilier haut-de-gamme à Paris a vu ses ventes progresser comme ses prix en 2018. Une activité soutenue par une clientèle locale et étrangère. Le Brexit contribue aussi à la hausse des prix dans certains secteurs.

L’immobilier haut-de-gamme affiche une santé florissante dans la capitale ! Selon une étude publiée par CBRE, les ventes ont en effet augmenté de près de 4 % en octobre 2018. Une tendance confirmée par BARNES, un groupe spécialisé dans l’immobilier de prestige qui représente 20 % de ce marché. Ses ventes ont progressé de 16 % en 2018 après une hausse de 20 % en 2017. Et les prix ont bondi de 8 % en 2018 ! Les raisons ? Le développement du Grand Paris, la politique fiscale favorable aux entreprises développée par le président de la République Emmanuel Macron et les taux bas ont dopé le marché.

Le Marais a la cote. Les arrondissements du centre de la capitale ont séduit de nombreux acquéreurs parisiens et étrangers. Dans les VIe et VIIe arrondissements, il faut compter en moyenne entre 17.000 et 20.000 €/m². Mais certains secteurs ont vu leurs prix flamber avec l’arrivée des Brexiters comme le quartier du Marais où les prix s’échelonnent désormais entre 15.000 et 20.000 €/m², des valeurs atteignant même 25.000 €/m² pour les plus beaux biens. Depuis deux ans, les Français employés à Londres sont de plus en plus nombreux à acheter des appartements soit pour investir, soit pour emménager si leur entreprise a décidé de s’installer dans la capitale. Les prix de l’immobilier de standing ont ainsi bondi de 25 à 30 % depuis trois ans alors que les valeurs londoniennes ont dévissé de 25 %. Selon Thibaut de Saint-Vincent, président de BARNES, cette tendance devrait se poursuivre en 2019 car « nous sommes dans l’incertitude concernant le devenir du Brexit ».

L’Ouest attire les familles. Les familles habitant le cœur de la capitale se sont installées à l’ouest de Paris dans les XVIe et XVIIe arrondissement qui étaient délaissés depuis quelques années. « Ces secteurs sont moins chers soit entre 10.000 et 12.000 €/m² », explique l’un des responsables de Barnes. « Ces arrondissements offrent une qualité de vie avec des écoles exceptionnelles. » Ces familles bénéficient également d’un grand choix d’appartements familiaux dont la surface peut dépasser 200 m². Dans le XVIe, les quatre pièces et plus représentent en effet 37 % du parc selon l’étude de CBRE. Ces arrondissements de l’ouest parisien comme Neuilly-sur-Seine attirent aussi les clients dont le budget ne leur permet plus de devenir propriétaire dans les Ve et VIe arrondissements.

PARIS 75004
VENTE APPARTEMENT - PARIS 4 - ILE DE LA CITE - 4 CHAMBRES
Voir le détail
PARIS 75004
VENTE APPARTEMENT - PARIS 4 - CHARLEMAGNE- 2 CHAMBRES
Voir le détail