BARNES International Realty
Créez un compte pour gérer vos alertes
Connectez-vous et gérez vos alertes
Mot de passe oublié

Vendre en viager un bien immobilier de luxe, c'est possible!

Conseils investissements

19/10/2020

Le viager ne sert pas uniquement aux biens traditionnels. Il est aussi possible d’acheter un logement de prestige sans payer de rente.

Quand on parle de viager, on pense forcément au fameux film de Pierre Tchernia qui porte le même nom. Un exemple - fictif certes mais qui fait référence au viager de Jeanne Calment qui aura duré 32 ans - qui ne donne pas forcément envie d’acheter un logement avec ce dispositif.

Lorsqu'il s'agit de biens de luxe, la vente en viager peut parfois décourager. Cela est dû à des rentes trop élevées qui s’élèvent en moyenne à 4000 euros par mois. Il est désormais possible de les réduire en ne versant que le « bouquet », l’apport initial versé à la signature de l’acte de vente.
Les acheteurs peuvent ainsi acheter une maison ou un appartement de luxe en viager à un prix décoté, fixé une fois pour toutes et ne dépendant pas de la durée de vie du vendeur. « Cette formule ressemble à un démembrement de propriété, explique Vincent Desmarie, directeur associé de BARNES ViagerLe vendeur cède la nue-propriété de son bien mais en conserve l’usufruit ou un droit d’usage et d’habitation (il ne peut pas le louer, le vendre, le donner contrairement à l’usufruit), toute sa vie durant ».

Concrètement, les vendeurs se retrouvent à la tête d’un capital important dont ils peuvent profiter - ou faire profiter leurs enfants — tout en continuant d’habiter leur logement. « Les vendeurs, généralement âgés de plus de 75 ans, ne veulent plus partir de chez eux et encore moins avec les frais médicaux et d’accompagnement de plus en plus élevés », souligne Vincent Desmarie.

[...]

Pour en savoir plus sur le viager, Vincent Desmarie se tient à votre disposition.

© Le Figaro Immobilier - publié sur Barnes International Realty le 19/10/2020

Retrouvez cet article dans son intégralité en cliquant sur le lien suivant :
https://immobilier.lefigaro.fr...