Actualités

Toutes les actualités de BARNES

01/08/2019Barnes
Visite Privée

Elégance classée à Bécon-les-Bruyères

Saviez-vous que le nom de Bécon remonte au siège de Paris par les vikings au IXe siècle ? Ils s’y seraient regroupés en bord de Seine avec leurs drakkars autour d’un phare, un « bocan », en saxon médiéval… L’histoire de ce quartier, à l’intersection de Courbevoie, Bois-Colombes et Asnières est en effet d’une étonnante richesse. En témoigne la très exclusive avenue Léon Bourgain, sur laquelle se situe cet hôtel particulier de 1890 proposé à la vente. A la fin du XIXe siècle, Léon Bourgain, riche industriel et entrepreneur, possède à Bécon une vaste propriété qui jouxte ses usines et dont le Parc des Couronnes est aujourd’hui une survivance. Comme cela était souvent l’usage à l’époque, il fait bâtir des maisons pour loger ses collaborateurs les plus proches. Dont celles de cette avenue, qui allait prendre son nom des années plus tard.

Cet hôtel particulier, outre le prestige de son adresse et ses 838 m2 de jardin, possède encore côté rue sa façade et sa verrière d’origine, classées « patrimoine culturel » par la ville de Courbevoie ! Le contraste est saisissant avec l’extension moderne récemment créée à l’arrière de la maison, qui apporte une luminosité permanente aux pièces de vie et de réception. Entièrement repensé, l’aménagement intérieur comprend maintenant, sur 341 m2, 5 chambres, deux cuisines, une salle de sport, une salle de projection, un sauna, un cellier, un atelier… La vue dégagée sur l’enfilade des jardins voisins – classés - est d’une grande élégance. Précision importante, le jardin devant la maison, auquel on accède par un grand portail, dispose de plusieurs places de stationnement.

A quelques minutes à pied du métro Pont de Levallois, cet hôtel particulier ancré dans l’histoire est l’émouvant témoin de ce que fut autrefois l’ouest parisien.

Cette propriété vous intéresse ? Contactez l'agent immobilier de cette demeure de prestige !