Actualités

Toutes les actualités de BARNES

30/01/2019© Le Monde - publié sur Barnes le 30/01/2019
Point Marché

Paris est la 5e ville la plus chère au monde, derrière Hongkong, New York, Los Angeles et Toronto

L’enquête de BARNES, spécialiste du secteur se base sur les préférences immobilières des fortunes supérieures à un million de dollars.

Après deux excellentes années en 2016 et en 2017, 2018 aura été aussi un bon millésime sur le marché de l’immobilier haut de gamme, annonce BARNES, spécialiste du secteur. La société a publié le 29 janvier son enquête annuelle interrogeant les fortunes supérieures à un million de dollars (880 000 euros) à travers le monde sur leurs préférences en matière d’immobilier.

Détrônant New York et bondissant de quatre places dans ce classement, Hongkong est la grande gagnante de l’année écoulée. « Le prix moyen du mètre carré y atteint 33 000 euros. C’est la ville la plus recherchée par les grandes fortunes dans le monde », déclare Thibault de Saint-Vincent, président de BARNES. En revanche, après une longue surchauffe entre 2012 et 2016, New York rétrograde. Après le retournement du marché en 2017, la correction s’est poursuivie en 2018 avec une baisse moyenne des prix de 8 %.

Sur la première marche du podium, on retrouve Porto Cervo, station balnéaire du nord-ouest de la Sardaigne, particulièrement appréciée. Lancée dans les années 60 par le prince Karim Aga Khan IV qui voulait y bâtir un lieu exclusivement dédié une clientèle internationale huppée, la marina et le petit port de pêche n’ont jamais vu leur succès se démentir. Les prix ne cessent d’y grimper et les infrastructures suivent (golfs, hôtels exclusifs, marinas, villas d’architecte...). L’endroit a su préserver sa nature exceptionnelle et des vues uniques sur la mer séduisant une clientèle composée pour moitié d’Italiens, le reste se partageant entre Allemands, Français et Suisses principalement à côté des Britanniques, Nord-Américains et des Russes. Compter 10.000 €/m² pour le haut de gamme et autour de 20.000 €/m² pour les biens exceptionnels avec des hausses annuelles de 8% pour les premiers et 12% pour les seconds.

 

Hong Kong - New York

 

Troisième et quatrième du classement, Los Angeles (Etats-Unis) et Toronto (Canada) ont beaucoup de points en commun : l’une et l’autre sont des capitales de l’industrie du numérique et de l’Intelligence artificielle ; ces deux citées sont plébiscitées par la clientèle internationale et connaissent un boom de la construction de programmes neufs d’immobilier de prestige.

Los Angeles attire par ses banlieues chics (Beverly Hills et Bel Air), où une maison de 900 m² et 1 500 m² de terrain se négocie autour 13 millions d’euros, et par ses villes côtières telles que Malibu et Santa-Monica. Dans la ville elle-même, les biens haut de gamme se vendent au prix moyen de 8 800 euros/m².

A Toronto, la clientèle s’intéresse principalement aux anciennes demeures de maître (10 millions d’euros minimum) et aux maisons contemporaines (à partir de 5 millions d’euros) dans le quartier de Rosedale, ou aux appartements du centre-ville.

Victime du Brexit, Londres sort du top cinq. Après une chute de 30 % en 2017, BARNES enregistre une baisse de 10 % du nombre de transactions dans la capitale londonienne. Malgré les mouvements sociaux de la fin 2018 en France, Londres est désormais devancée par Paris. Dans l’agglomération parisienne, le nombre de transactions enregistré par Barnes a augmenté de 16 % en 2018, et les prix affichent une hausse de 8 %, atteignant un niveau record.

« Le marché bénéficie de l’effet Brexit avec de nombreuses transactions dans l’Ouest parisien à des Français expatriés envisageant de revenir en France, explique M. de Saint-Vincent. D’ailleurs le XVIe arrondissement, délaissé ces dernières années, attire à nouveau les familles, car le rapport qualité/prix y est devenu très intéressant. De plus, l’arrondissement comprend la plus forte concentration de grands appartements familiaux et les écoles de l’Ouest parisien restent les meilleures de Paris. »

© Le Monde - publié sur Barnes le 30/01/2019

Retrouvez cet article dans son intégralité en cliquant sur le lien suivant :
https://www.lemonde.fr/argent/article/2019/01/29/paris-dans-le-top-cinq-des...